2011/01/26 Ils misent sur le développement rural

26 janvier 2011 06h00 | Par Nancy Ladde

La Maison des Paysans organise des cafés pour aider l’installation des jeunes.

Emmanuel Calli et Fanny Labrousse. photo nancy ladde

Depuis plusieurs années, les installations d’agriculteurs en Dordogne ne compensent pas les départs. Alors dans le département, plusieurs initiatives ont vu le jour pour soutenir l’installation des jeunes agriculteurs.

Parmi elles, celle de la Maison des paysans (1), une association qui a vu le jour voilà un an. « Notre but est le développement et la promotion de l’agriculture paysanne », explique Fanny Labrousse, animatrice salariée de l’association. Parmi ses principales activités, la Maison des paysans organise régulièrement des cafés à l’installation. « Il s’agit de faire se rencontrer des agriculteurs en place et des porteurs de projets dans une ambiance informelle », poursuit l’animatrice.

Mise en place de tutorats

Ces rencontres, qui rassemblent 20 à 30 personnes, sont organisées de manière thématique avec des intervenants choisis en fonction. « Être agriculteur à plusieurs » ou « connaître les aides à l’installation du Conseil général » sont les différents thèmes qui peuvent être abordés lors de ces cafés qui ont lieu tous les troisièmes jeudis du mois à Périgueux.

L’association qui a été sollicitée a également mis en place des cafés à l’installation à Nontron et Eymet. Les prochains se dérouleront, demain au bar Le Gambetta à Eymet, à partir de 19 h 30 et, mardi 1er février, au café-restaurant Le Périgord, à Saint-Martial-de-Valette. « Ce sont des cafés ouverts à tous et même à des personnes qui n’auraient pas un projet agricole et qui souhaitent par exemple réaliser un jardin collectif », indique Emmanuel Calli, le secrétaire adjoint de l’association.

Mais les activités de la Maison des paysans ne s’arrêtent pas là. Des tutorats sont peu à peu mis en place. « L’idée est qu’un paysan accepte de guider l’installation d’un jeune en lui prodiguant un soutien moral, humain et en lui permettant de se constituer un réseau », détaille Fanny Labrousse. Ces tutorats peuvent naître lors de ces cafés.

http://www.sudouest.fr/2011/01/26/ils-misent-sur-le-developpement-rural-300586-1733.php

Publicités
Cet article, publié dans Ils parlent des cafés, Médias, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s