Transmission progressive d’une ferme en cultures légumières et élevage ovins viande bio et biodynamie – Périgord vert

Pour commencer à réduire son activité, le cédant souhaite transmettre progressivement sa ferme (2-5ans) en commençant par la reprise de l’atelier de cultures légumières AB (navets, radis, courges diversifiées et mâche) à destination de Biocoop en Dordogne.

Localisation : L’exploitation se situe sur le canton de Lanouaille, en Périgord vert.

Contexte : L’exploitant est maraîcher et cultive en biodynamie depuis 18 ans. Diversifié au départ, avec une commercialisation en vente directe sur un marché, il développe en parallèle une culture de courges à destination des biocoops.

Il décide il y a 4ans d’arrêter le maraîchage diversifié pour se consacrer à la culture légumières pour les biocoops (courges, radis noir, navets et mâche).

Il élève également 75 brebis allaitantes.

Pour amorcer une transmission, il souhaite aujourd’hui transmettre ses cultures navets, radis, mâche et courges avec le débouché biocoop assuré à un-e porteur-se de projet motivé. La mise à disposition de terrains supplémentaires est possible pour développer d’autres cultures.

Le cédant conservera dans un premier temps l’élevage de brebis.

Foncier : La ferme compte 21 ha dont 20 ha en prairies avec un pré-verger plein vent de pommiers (70arbres d’une dizaine d’années sur 70 ares environ) et 1ha dédié aux cultures légumières. Les parcelles sont divisées en 3 îlots avec des types de sol différents. Rotation des cultures légumières avec les prairies.

Bâtiments

  • Plusieurs lieux de stockage sont présents sur la ferme : bergerie, grange, ancien séchoir à noix, 400m² de tunnels de stockage.

  • Salle de stockage des courges (40 m²)

  • Chambre froide qui pourrait être mise à disposition (sans groupe froid).

  • Serre à plants (30m²) et local de nettoyage des légumes et motteuse (70m²).

  • Possibilité de détourner un tunnel de stockage en grande serre (500m²).

Matériel

  • 2 tracteurs, tout le matériel de travail de sol, épandeur, semoir, matériel de désherbage et buteuse, rouleau, récolteuse à pdt, bétaillère (…) + matériel à main.

  • 100 arceaux de 4m de large avec environ 120m de bâche plastique.

  • 200-300 arceaux de tunnels nantais

  • Filets anti-insectes

  • Goutte à goutte et asperseurs

  • Cellules à céréales, trieur à grains, atomiseurs à dos.

  • Moteuse

  • Laveuse à légumes

  • 3 transpalettes + lève palette

Les personnes qui travaillent : Le cédant est exploitant individuel. Des salariés saisonniers participent aux travaux saisonniers de récolte, plantation, entretien (1,5 UTH de moyenne sur l’année).

Commercialisation : Les cultures légumières cultivées sont commercialisées auprès de Biocoop et de la CABSO (Coopérative Bio du Sud-Ouest- plateforme des Biocoops). Le marché est en essor et la biocoop est demandeuse de plus de volumes.

Les agneaux sont vendus à la SCEA-prè-vert 24.

Pour des repreneurs, d’autres pistes peuvent être développées en complément :

– Faire d’autres cultures légumières ou plus de volume pour les Biocoop ou la restauration collective avec la plateforme Manger Bio Périgord.

– Mise en culture de cultures maraîchères diversifiées sur d’autres créneaux de commercialisation.

– Possibilité de mise en place des petits fruits.

– Possibilité de développer un élevage de volailles.

Logement

  • Possibilité de location du gîte rénové (70m² avec deux chambres) appartenant aux cédants sur la ferme (à partir de novembre)

  • Offres de location à Lanouaille, à proximité (5km).

  • Les cédants sont prêts à libérer leur maison d’habitation (120 m² avec 4 chambres) dans le cadre d’une reprise totale.

Candidat-es recherché-es :

  • Porteur(euse) de projet en AB, respectueux et autonome.

  • Candidat-e intéressé-e de se projeter pour la reprise de la totalité de la ferme à moyen terme (2-5ans).

Modalités de transmission :

Le stage parrainage semble la formule la plus adaptée mais le cédant est ouvert à d’autres modalités.

Reprise de l’atelier légumier dans un premier temps avec possibilité de développer d’autres projets portés par le repreneur.

A terme, le cédant souhaite transmettre son troupeau ovin. Il désire aussi ne plus être propriétaire. Il préfère envisager une vente totale à Terre de Liens mais n’est pas fermé à une vente aux repreneurs.

Atouts

Reprise de cultures légumières AB avec un débouché assuré (CA= 24 000€/an) + opportunités de développement (autres cultures, quantités plus importantes, restauration collective ou maraîchage diversifié).

Bonne localisation (50km de Périgueux, Brive, Limoges).

Ferme viable et équilibrée dans un cadre naturel remarquable.

Contraintes

Ressource en eau limitée pour la mise en place d’une irrigation importante pour des cultures maraîchères.

Terres adaptées à la culture légumière et moins aux cultures maraîchères (dénivelé et type de sol).

Contact

La Maison des Paysans Dordogne 05 53 57 47 26

 

Publicités
Cet article, publié dans Annonces, Offre foncier, Offre foncier Dordogne, Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s